URBEX

Ah, l’URBEX ! Ça fait des années que j’adore ça. Je craque littéralement pour cet univers de graffiti, couleurs, matières, ambiances parfois (souvent ?) glauques, …

Sans compter sur les petites frayeurs qu’on peut ressentir en s’aventurant dans des endroits abandonnés et interdits 🙂

Les graffeurs y trouvent des terrains de jeu au top !

Déjà toute petite, quand le street art se résumait (dans l’esprit des gens) à de « vulgaires » tags sur des murs ou des rames de métro, des trains, … j’étais fascinée par tout ce que les graff’s dégageaient et représentaient : expression libre pour esprit libre, rébellion, … L’esprit et le contexte ont changés de nos jours, mais ce que réalisent les artistes est souvent magnifique, décalé, vivant.

Comment ne pas investir ces lieux magiques ? Les artistes y expriment leur art sur des surfaces immenses. Le rêve pour tout graffeur ! Car oui, le graf est un Art, n’en déplaise à ses détracteurs…

Et pour toute photographe qui aime cet univers, c’est un must de pouvoir visiter et investir à son tour ces salles d’expo à ciel ouvert (ou bien carrément confinées, sans mauvais jeu de mot dans la situation actuelle… #restezchezvous).

Ma dernière fois, c’était fin décembre. Il faisait froid mais… beau.

Alors laissez-moi vous présenter mon album souvenirs et les œuvres de MUSH, LAPIN, MAD DOG, MARE, KISE, CANNIBAL LETTERS, ESCAR, KOALA,  JAPH, PAN2, AISER, PEKNO, WANER, SIRKOB, SRAE, DOB, NAMER, YEPER, KEKLI,  OSER,   PIOVR, MABE, MA2, MATER, RESK …

Welcoooooome !

Partager

3 réflexions sur “URBEX”

  1. Ping : Vitesse limite sur le pont - Un livre ClaireM Photo - Une gare abandonnée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut Retour haut de page